Chère Ijeawele,
Ou un manifeste pour une éducation féministe.

Hip-Hop – Danse des signes – Accessible LSF

>>> Adaptation choérgraphique du roman de Chimamanda Ngozi Adichie.

Nous avons expérimenté, avec notre précédente création « Break & Sign », un parcours de création collective qui a fait se rencontrer la culture hip hop -à travers la danse new style et le beatmaking- & la culture sourde -portée par le texte en langue des signes.

Aujourd’hui, nous allons plus loin dans cette rencontre en dépassant les questions communautaires pour porter, avec cette pluralité de pratiques, un même texte, tous ensemble et avec la même voix. Les textes seront dits et chorégraphiés en mêlant signes et rythmes hip-hop. Hommes et femmes donneront à entendre et à danser la voix de Chimamanda, qui pourra être celle de la mère aussi bien que celle du père.

Sur le plateau vide, un homme et une femme. À leur côté, un musicien. Notre équipe de six acteurs / danseurs connaît toute la partition, et selon les jours, c’est l’un ou l’autre des duos qui est en avant. Au fur et à mesure que le duo raconte, d’autres interprètes entrent sur le plateau, comme en écho, en soutien au duo. Ainsi, cette partition écrite ensemble est interprétée par tous, chacun à tour de rôle prenant une place différente. Chaque représentation donne à voir une couleur nouvelle, une qualité, une intensité, caractère différent, selon l’acteur mis en avant et selon ses échos. « Chère Ijawele », ce sont toutes les possibilités d’ouvrir la voie à nos amis, nos enfants. Et toutes ces possibilités, c’est nous tous qui les porterons à tour de rôle.

Prochaines dates

20 / 03 / 21

BREAK & SIGN

Festival Handiclap • Nantes (40)